Fiction Garden

Un jardin où se cultive les histoires et les fanfictions...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C.A.T : Chaos Affectif's Theory [Shonen-ai]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaya H Staim
Maitre du Garden
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 28
Localisation : Au Castel des dingues !!

MessageSujet: C.A.T : Chaos Affectif's Theory [Shonen-ai]   Mer 10 Juin - 1:04

C.A.T: Chaos Affectif's Theory

Auteur : Gaya H Staim
Disclaimer : Tous a moi, tous a moi Hey ! Hey !
Genre : Aventure, Shonen-Ai
Résumé : Rien n'échappe a la théorie du chaos, même si celui est affectif !

Prologue



D'après les diverses expertises scientifiques, l'eau liquide est la condition sine qua non pour que le miracle de la vie se produit. Mizuka est un monde où se miracle s'est produit. Des bords de mer où le soleil se baignait a l'abri des regards. Des montagnes gigantesques qui touchaient le ciel. Des plaines où la société des hommes s'était construite au bord des fleuves. La même société constituée d'homme et de femme ambitieux et des enfants porteurs de rêves et d'avenir. Des villes dont les grattes ciel faisaient tourner la tête aux oiseaux. Mais aussi des rues noires et malodorantes où vivaient des gens qui ne croient en rien.

En cette terre se croisent diverses races. Humains, esprits et démons se côtoient depuis des temps reculés ou la mémoire nous fait défaut. Mais nous pouvons être sur d'une chose. Nos races se sont rarement disputées les bienfaits de cette nature qui nous traite avec égalité. Et cela depuis le jour de la "Promesse" ! Mizuka est donc un monde modèle ou la paix et la prospérité dureront tant que notre "Promesse" sera respectée !

"Pff ! Un monde où la paix et la prospérité dureront toujours ? Me demande c'qu'il a pris comme herbe le naze qui a pondu cet article… " Pensa tout haut un jeune homme qui entamait sa 17ème année.

Froissant le magazine de papier il le jeta avec négligence dans la poubelle d'où il l'avait sortit quelque temps plus haut, s'attirant par sa tirade et son attitude les regards des passants.

"Quoi vous voulez ma photo ? " Dit hargneusement l'individu, remarquant enfin qu'il était le centre de l'attention.

En plus, il n'avait pas vraiment besoin de ce comportement pour attirer le regard. Une crinière grise trônait au sommet de son crane, faite de courte mèches dont l'éclat terne ne reflétait plus le soleil. Mais ses yeux d'ambre brillaient assez pour faire un contraste saisissant avec ses cheveux. Mais ce qui attirait le plus les regards, était quatre cicatrice qui courait sur l'ensemble tête, cou. Une d'elle, très fine, frôlait l'œil droit s'arrêtant à l'arête du nez. Les trois autres, plus large et impressionnante, parcourait son cou, faisant penser a un monstre qui aurait tenté de décapiter ce jeune homme arrogant sous un coup de colère.

Son nom, c'est Yajuu. Yajuu Scarray, en l'honneur des cicatrices qu'il trainait avec lui. Il n'en était pas forcement fier, elles montraient juste qu'il tenait a la vie. A son cou pendait une corne de démon noire au bout d'une chaine d'acier. C'était un signe de provocation pure en ce monde. Mais Yajuu s'en fichait. Il n'avait cure de l'opinion des gens et de leur jugement car Yajuu n'avait confiance en personne…

Voyant que son instant de repos était foutu à cause d'un stupide article d'un stupide magazine, Yajuu se leva du banc, soupirant bien fort pour m'être mal à l'aise ceux qui n'avait pas arrêter de le dévisager depuis tout a l'heure. Il marcha alors, avec pour seul but de trouver un nouvel endroit ou dormir. En effet, Yajuu est ce qu'on pouvait nommer aussi un SDF.

Pourtant, il se débrouillait très bien pour un sans abris. Il ne souffrait pas ni du froid ni de la faim. Il ne souffrait pas aussi de la solitude ou du manque d'un parent. Enfin, c'étais ce que lui disait un peu sa crise d'adolescence. Il n'était pas encore un adulte mais presque. Il n'était plus un enfant, ça c'était une certitude.

S'il ne souffrait pas, c'était grâce à sa force. La sienne et aussi celle de l'habitant de la corne. Car dans cette corne de démon, vivait encore l'esprit de son véritable propriétaire. Un deal, un marché passait entre eux avait permis aux deux partit de trouver leur compte. Yajuu se servait du démon et le démon le protégeait. Où était l'équité dites-vous ? Je n'ai jamais dit qu'ils avaient passé un marché équitable…

Yajuu continua son chemin, jusqu'à allé vers ces petites rues "noires et malodorantes" qu'avait décrites l'article. Encore qu'a ce niveau, elles n'étaient pas si noires et si malodorantes. Trouvant enfin un de ces petits murets favori, ceux mi à l'ombre, mi au soleil, il s'allongea dessus cherchant a retrouvait le sommeil qui l'avait fuit plus tôt.

Soudain, un vacarme insupportable se fit entendre, le tirant du sommeil pour la deuxième fois de la journée. Ce vacarme était causé par un chien… et un chat. Grognant de mécontentement, il tenta d'abord de les ignorer… peine perdue. Il se leva, promettant bien des souffrances aux deux animaux qui l'empêchaient de dormir et se dirigea vers le bruit. Une fois qu'il eut les deux animaux de visu, il fut frappé par le pelage du chat ! En effet, ce félin bloqué par un simple batard sur une poubelle possédait un pelage jaune ! Un jaune uni qui lui couvrait tout le dos, les pattes et le sommet de la tête, le poitrail et le ventre étant blanc. Et ces yeux verts aurait put concurrencer ceux du chat de la pub Feu Vert !

Une fois sa surprise passé, il fit fuir le chien à grand renfort de coup de pieds. Une fois son agresseur enfuit, le chat se calma automatiquement, regardant son sauveur d'un drôle d'air. Yajuu lui ne s'attarda pas et commença déjà à retourner sur son muret.

" Je vous remercie ! Monseigneur…"

Intrigué et surpris par cette phrase, il se retourna pour dévisager son interlocuteur. Mais il n'y avait que le chat. Le chat qui se tenait sur ses deux pattes arrière et faisait une révérence comme au temps de la renaissance.

"C'est toi qui me parle ?" Fit Yajuu intrigué

" C'est bien moi gentilhomme " Fit le chat en ouvrant d'un coup de patte habile la poubelle " Je me présente, Bo (prononcez Bow) quatrième du nom, a votre service ! " Rajouta-t-il après avoir sortir du container, un chapeau à plume, un foulard noire et une ceinture où trônait un fleuret a la taille d'un chat.

Yajuu fut sceptique devant ce chat. Certes, ce n'était pas le fait qu'il puisse parler qui l'étonnait : les démons de Mizuka était répartit en fonction de l'apparence qu'ils avaient, a part bien sur, leur apparence humaine, et parler en tout point comme des humains sous n'importe quel forme. Mais les démons chats était rare, voir même inexistant depuis le jour de la "Promesse". Et ce chat là n'avait pas de corne ! Ou bien même la trace d'une corne arrachée, signe des démons déchus.

" Monseigneur, vous venez de me sauver la vie. Par cet acte, et si vous me donnez votre confiance, je vous servirai jusqu'à la mort… "

Yajuu grogna. Sa confiance, il ne l'a donné à personne !

" T'es tombé sur le mauvais cheval mon chat, je ne fais confiance a personne ! "

Cette phrase sembla horrifier le chat, qui avait revêtu le foulard comme un masque et passait la ceinture a sa taille, son chapeau encore dans sa patte.

" Vous ne faites point confiance à autrui ? Malgré toute la puissance que vous dégagez ?? " fit Bo en ouvrant des yeux effaré.

" A rien ni personne. La confiance est le credo de ceux qu'on utilise ! Et j'utilise les autres ! Je ne vis que pour moi ! "

" Cela est fâcheux… Vous venez de me sauver la vie et je suis dans l'obligation de vous servie en vous aidant au mieux seigneur. Et même si cela est contre vous. Si vous ne faites plus confiance aux autres, il est alors de mon devoir de vous la rendre ! "

D'un pas ferme et décidé, remettant son chapeau sur sa tête, Bo s'avança vers Yajuu. Le jeune homme, nullement impressionné par ce greffier bipède, resta immobile, souhaitant voir ce qu'il allait faire. A un pas de lui, le chat s'arrêta et leva les pattes au ciel, sous l'étonnement de Yajuu. Mais à peine miaula-t-il un premier mot, venant d'une langue inconnu, qu'un cercle de lumière les entoura tout deux, paralysant Yajuu. Au fur et à mesure que Bo continuait sa litanie, la lumière devenait plus intense. Quand soudain, dans un grand flash, ils disparurent tout deux entrainant Yajuu dans de profondes ténèbres.

Cependant, une fois la lumière dissipait, à l'endroit où se tenait auparavant Bo et Yajuu, se trouvait un chat… gris. Rayé de noirs à la manière des lynx, une corne noire pointait au sommet de sa tête. Se réveillant, il dévoila deux yeux d'ambres. Se relevant, son poitrail montra sa couleur blanche. Cependant, ce chat tenta de se mettre sur ses pattes arrière, arrivant tout au mieux à repartir en avant en roulant. Il vit alors sa queue. Dans un mouvement de surprise, il attrapa le bout noir avec ses pattes mais fut encore plus étonné de voir ses pattes ! Tâtant ensuite son museau, il se précipita vers une flaque d'eau pour ce voir lui, un chat gris ressemblant à s'y méprendre a un petit lynx, mais surtout, à un démon chat. Dans sa tête résonna alors la voix du chat jaune.

" Je suis désolé Seigneur, mais je me suis fondu en vous, vous lançant une malédiction. Maintenant, vous vivrez sous cette apparence tout votre temps, hormis les quarts de lune, jusqu'à vous retrouviez confiance. La vraie confiance ! Celle qui ne nous quitte jamais. Car la force sans confiance, n'est qu'une bombe a retardement. Je suis désolé Seigneur mais n'ayez crainte… Je reste là pour vous guider… "

Tremblant de colère, le chat jeta son regard en l'air, sa fureur dirigeait vers le ciel a défaut du vrai coupable. Il hurla alors, il hurla avec la voix de Yajuu :

"SALETÉ DE CHAT !!!!"

C'est ainsi que débuta l'histoire de Yajuu. Une histoire guidée par la théorie du chaos…

_________________
L'inexistence de la preuve n'est pas la preuve de l'inexistence...
Henri Broch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiction-garden.forumactif.com
 
C.A.T : Chaos Affectif's Theory [Shonen-ai]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaos High School Theory
» La horde du Chaos de Vragan le Dément
» Seigneur du chaos sur manticore
» le chaos : terreur des pelouses !!!
» [3500] Tempête du chaos ( Bataille légendaire )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiction Garden :: Fiction Originale :: Vos Fictions-
Sauter vers: