Fiction Garden

Un jardin où se cultive les histoires et les fanfictions...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce n'est pas pour rien... [OS]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaya H Staim
Maitre du Garden
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 28
Localisation : Au Castel des dingues !!

MessageSujet: Ce n'est pas pour rien... [OS]   Mar 7 Juil - 18:48

Ce n'est pas pour rien, que nous somme nés…

Auteur : It's Me ! Gaya H Staim !
Disclaimer : Hunt est a moi, c'est ma moitié mon demi XD bref c'est ma conscience ! Et Gaya, ben c'est moi XD !
Genre : One-shot
Résumé : Une conversation sur les raisons d'une autrice a son premier perso
Remarque : Suite a une nuit passé a regarder du point de vue de mes persos divers sujet, l'idée d'un débat entre ma façon de voir et celle d'un de mes persos à germer dans mon esprit ! Voila donc comment est né ce petit texte assez intime je dois dire…



" Qu'est ce que tu fiches la au lieu d'aller taper sur ton clavier ? " Bougonna Hunt en trouvant enfin ou était passé son auteur.

"Ah ! Hunty-chan ! Je ne savais pas que tu te faisais du mouron pour moi ! ^^ " Fit joyeusement Gaya, arrêtant un instant de balancer ses jambes dans le vide que créer la grande tour du Castel.

" Tu ferais mieux de retourner à ton bureau et continuer tes histoires au lieu de faire paniquer ton poulpe et te foutre de moi ! " Grogna le chien de fer

" Vrai, mais j'avais pas d'inspi ! Donc j'suis venu ici contempler le coucher de soleil ! Parait que ça a inspiré plein de gens ce truc ! "

Huntera soupira avant de s'asseoir a coté d'elle. Elles avaient vraiment une relation plus Kuro/Fye que Perso/Auteur pensa-t-elle. L'amour en moins heureusement !

" Dis-moi plutôt ce qu'il va pas au lieu de détourner la conversation "

" Tu penses que je cache quelque chose Hunty-chan ? "

" Sur et certain vu que ce monde c'est le tien espèce d'imbécile ! Et je sais que tu ne t'inspire jamais d'un coucher de soleil ! T'es plus inspirer par une connerie que par le crépuscule, ça j'en suis sur ! "

" Yeah ! Hunt me connaît super bien ! "

" Débile ! Je fais partit de toi crétine ! "

"Laisse-moi en douter. Je n'aboie pas a tout bout de champ, ne suis pas 24/24 en rogne et est beaucoup moins de poitrine que toi… "

" Sur, t'as plus de lien avec le renard que n'importe qui d'autre… "

" Vrai, il a juste un truc de plus que moi ! " Rigola l'auteur

Le silence se fit après cette tirade. On n'entendait que le cri du corbeau au loin qui volait vers le soleil couchant.

" Bon tu vas me dire ce qu'il va pas ? "

" Comment tu peux être sur que quelque chose va pas Hunty-chan ? "

" Parce que les corbeau viennent de croasser ! C'est typique des moments de mélancolie dans les mangas ! Et vu que c'est toi le grand manitou ici, ça signifie que toi tu es mélancolique. "

" Ippon, Hunt-chan ! J'ai eut raison de pas te donner un QI de moule. T'es vachement plus doué que moi ! " Ria encore la fille chien.

Huntera fixa alors sa crétine d'auteur qui elle fixait le vide, sa tête appuyé sur la rambarde de fer qui prévenait d'éventuelles chutes.

" Cela aurait peut-être été mieux… si tu avais été a ma place Hunt-chan… " murmura alors l'auteur.

" Mais qu'est ce que tu raconte comme débilité encore ? "

" C'est vrai, toi t'es franche, tu gueule des que tu n'es pas d'accord et tu n'as pas peur de ce que les autres peuvent penser. Alors que moi j'suis feignasse, tête en l'air et les trois quart de mon temps j'reste dans mon monde. Et j'fais bien chier les autres à être toujours dans leurs pattes ! "

" Comme tu te l'es dit toi-même le jour même ou tu m'as créé, on crée toujours a partir du modèle de ce qu'on veut être et non de ce que l'on est "

"Me demande sur quel modèle j'ai crée Snake alors. " Ria derechef l'auteur " En entendant ça sortir de ta bouche, j'ai plus l'impression que c'est un grand sage qui a dit ça et non la folle que je suis "

" Oh, je ne pense pas que t'es vraiment été un sage a ce moment la. C'est plutôt une énième connerie que t'as dit pour te donner bonne conscience. "

" 2 à zéro ! Tu me bottes le derrière la Hunt. "

Les deux protagonistes soupirèrent alors en même temps, preuve qu'elles étaient les deux faces de la même médaille.

" Si tu me disais vraiment ce qui te tracasse au lieu d'essayer de faire dériver la conversation encore et encore ? "

" J'arrive assez bien habituellement "

" A mon grand désappointement et celui d'Onik. Tu vas le rendre chauve ce psy." Soupira Hunt

" Ça serait un sacrilège pour la gente féminine et Kriss ! Je risque de finir comme Abraham Lincoln si ça arrive ! " Plaisanta Gaya

" Ça risque d'arriver plus tôt si tu me dis toujours pas ce qui passe dans ta p'tite tête trop pleine. "

" Tu veux du jus de cerveau Hunt ? ^^ "

" Gaya, ça suffit ! Qu'est ce qui te bloque encore ? " S'énerva le chien

" Herf ! J'crois bien que j'ai toujours pas trouvé ma place dans le monde " fit l'auteur en s'étirant.

"Explique ! " S'impatienta la chef

"Ben… " Hésita-t-elle en se grattant la tête " Tu sais, d'après ma vision du monde et ce que j'ai pu analyser, on peut trouver sa place que quand on est reconnu par ses pairs "

"Et ? " la poussa Hunt

" J'crains bien que je sois jamais reconnu par mes pairs " Fit-elle gênée

" J'aurais du m'en douter, une connerie de plus ! " S'exclama Hunt

" Oh ! T'en fais pas Hunt, je sais très bien ce que tu sous-entends ! J'ai plein d'amis super de tous genre ça c'est sur ! Je les adore a un point tu peux pas savoir c'que je suis contente ! "

"Mais ? "

" Mais quoi Hunt ? "

" Y'a toujours un mais dans tes histoires. Par exemple, t'aime les pizzas mais seulement les toutes petites ! "

" Trois, zéro ! Y'a foot ce soir ! " S'amusa de nouveau Gaya

Le rire continua à s'élever un instant sous le regard sévère de la perso en chef. Au loin, le soleil semblait ne plus bougé depuis le début de la conversation. L'auteur redevint alors sérieuse.

" Mais j'ai peur que ce qui c'est passé avant recommence. "

" Tu remueras toujours cette vieille plaie toi "

" Vrai, toujours jusqu'à ce que ça se referme. J'ai vraiment souffert durant cette période. "

"Comme bon nombre de gens avant et après toi je pense "

" Vrai, mais c'est parce qu'elle nous appartient que celle-ci est unique pour toute personne qui l'a vit. Tu sais, quand j'étais gosse j'crois qu'j'étais vraiment la gamine innocente et naïve à l'état pure, a part ce coté curieuse et touche a tout. J'aimais beaucoup m'amuser avec mes amis et les protéger, à la manière d'un super-héros ! " Ria-t-elle sous cape " Mais je pense qu'en contre partie, c'était eux qui me protéger. Je suis quasi sure qu'avant j'avais jamais sentit une seule fois le sentiment de solitude… A par peut être le soir avant que je dorme ! Mais quand c'est arrivé, ça s'est écroulé à la manière d'un château de carte. "

Huntera resta silencieuse, attendant que l'auteur est déballé son sac.

" Mes amis voulait grandir surement. Moi je pensais qu'on pouvait le faire tous ensemble. Mais non. J'étais dans leurs pattes et ils me l'ont fait savoir. J'ai souffert de grandir seul pendant un temps et même encore plus quand on a renoué amitié. A croire que la graine était planté et que c'est impossible de déraciné l'arbre tellement les racines étaient profonde. J'ai grandis, en me cachant sous une autre façade pour débuter. Ça n'a pas marché, j'ai souffert de nouveau. J'ai recommencé, ça a marché cette fois la. Mais je me dis qu'il aurait pas dut que ça marche si bien. On cherche pas à gratter la façade. "

"Normal, tu fuis toujours quand t'es mal. Dur de rattraper une speed comme toi ! "

" Vrai, mais quand je peux pas fuir, je me renferme, et là c'est pire. "

" J'ai bien remarqué ça. C'est peut être juste parce que tu ne sais pas montrer les signes avant-coureur ? "

" Normal, je ne comprend pas. J'ai beau comprendre des systèmes ultra-compliqué, pour moi, les relations avec des gens relève toujours des 12 travaux d'Hercule ! Même comprendre les sentiments ou les émotions que je ressens ou que les gens peuvent ressentir, c'est plus compliqué que tous ce que je connaît. Et ce que je dois faire en réponse, c'est pire. J'dois être autiste dans un sens… "

" Arrête tes conneries, t'es pas autiste. Juste un peu perdu… "

" Perdu c'est le mot. J'suis perdu des que quelqu'un est pas la pour me tendre la main. Mais j'ai pas envie que ça recommence. J'ai pas envie qu'on me rejette encore une fois parce que je suis toujours dans les pattes ! "

Et voila, être toujours dans les pattes, c'est bien ce qui faisait peur a l'auteur ça. Huntera souria en pensant qu'elle était déjà toujours dans ses pattes.

" Faut vraiment que tu stoppes tes conneries, si quelqu'un trouve que tu es trop dans ses pattes, il te le dira avant que ça empire. " Dit le chien de fer

" Ça c'est encore à prouver " bougonna Gaya

" Et puis, si tu as si peur d'être rejeté, c'est parce que tu accordes une grande valeur a l'amitié. "

" C'est un peu un rêve de gosse en faite. J'adorerai avoir une bonne bande de bon copain ou j'me sens pas tout le temps mal à l'aise. "

" Crétine, nous on fait office d'ami imaginaires c'est ça ? T'es vraiment une gamine toi ! "

" La frontière entre perso et ami imaginaire est très fine tu sais ? " se moqua Gaya " Mais c'est aussi pour autre chose que vous êtes né. J'avais un peu envie de rêvé je pense. "

" En faite c'est pas pour rien, qu'on est nés… "

Gaya se tourna vers Hunt, se demandant ce qu'elle voulait dire par la.

" On est la pour s'amuser en premier point, ou surtout t'amuser, mais aussi pour faire rêver. La plupart des personnages venant de livre ou de manga sont avant tout pour faire rêver les lecteurs, mais au départ, n'est ce pas l'auteur qu'ils entrainent dans leurs aventures ? C'est un peu leur scribe, le seul lien avec la vie en faite."

Huntera se releva alors, s'époussetant le pantalon avant de se tourner vers l'auteur.

" Alors ? Tu vas continuer de nous faire vivre maintenant ? "

Tendant sa main vers Gaya, elle souria tout crocs. La fille chien, d'abord surprise, souria a son tour de façon enfantine avant d'attraper sa main pour se lever.

" Ça marche ! Bonne chance pour me foutre au travail ! "

" T'en fais pas, j'trouverai bien le moyen de te tirer de ta fainéantise ! "

Gaya ria de nouveau en pensant a tout les moyens utilisé pour se bouger le train, faisant sourire Hunt.

" Allez ! On va montrer qu'on n'est pas né pour rien ! "
FIN... ou pas...

_________________
L'inexistence de la preuve n'est pas la preuve de l'inexistence...
Henri Broch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiction-garden.forumactif.com
 
Ce n'est pas pour rien... [OS]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis trop déçu!!!!!! Tout ça pour rien........
» Whahi, hétéroclisme austinien.
» Emma Thompson
» [Collection] "Série Noire et Rose" (Lutèce)
» Réduire l'embonpoint d'iPhoto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiction Garden :: Fiction Originale :: Vos Fictions-
Sauter vers: